MASSAGE MIEUX ETRE-TECHNIQUES-LA REFLEXOLOGIE PLANTAIRE - massage réflexe des pieds

Le massage réflexe des pieds ou réflexologie plantaire trouve son origine dans les très anciennes techniques de stimulation par massage de zones du corps en relation avec les organes internes

Ces techniques, comme l'acupuncture, existaient déjà en Chine plus de 3 000 ans avant JC. On retrouve des traces du massage réflexe des pieds en Égypte, chez les Incas et chez les guérisseurs indiens. En Inde, on a retrouvé de très anciennes planches gravées indiquant des correspondances entre la plante des pieds et les organes internes. En Orient, le pied a toujours eu une grande importance, comme en témoignent certaines pratiques sociales, comme les pieds bandés en Chine, ou certains rites religieux, comme le lavement des pieds, repris dans les évangiles.

Dans la tradition populaire, de nombreuses expressions montrent l'importance du pied : bon pied, bon œil / avoir les pieds sur terre / se lever du bon pied / être à pied d'œuvre, etc.

Le massage des pieds est certainement né de la nécessité pour les peuples primitifs de soulager la fatigue due aux longues marches. C'est petit à petit que furent établies des correspondances empiriques avec d'autres parties du corps. Un simple massage instinctif des pieds remet rapidement en forme : il efface la fatigue, relâche la musculature de tout le corps, améliore la circulation sanguine. Le massage des pieds semblait être utilisé essentiellement dans un cadre familial, à titre préventif, et comme hygiène de vie plutôt que comme thérapeutique.

En Occident, longtemps, le pied ne fut guère pris en considération. Oublié, maltraité, au cours des temps modernes, par des chaussures anti-anatomiques, il ne retrouve une place de choix que récemment, grâce à des pratiques comme l'ostéopathie, le rolfing ou le massage réflexe. En même temps, les expressions populaires mettent en évidence la relation entre le pied et l'état intérieur : reprendre pied / ne pas savoir sur quel pied danser / attendre quelqu'un de pied ferme, etc. et elles traduisent la capacité d'une personne à garder son équilibre intérieur. La bioénergie insiste plus particulièrement sur la qualité de l'appui des pieds au sol, ce qu'est le "grounding" ou enracinement, qui caractérise la stabilité intérieure de la personne, sa confiance en sa capacité à maintenir son équilibre au travers des vicissitudes de la vie.

Chacun s’accorde à dire que la réflexologie plantaire moderne est née de la thérapie par zones attribuée au Dr William Fitzgerald.

  • La thérapie par zones

Au début du 20ème siècle, le Dr Fitzgerald, O.R.L. américain, mit en évidence empiriquement la relation existant entre les organes et les terminaisons nerveuses des pieds et des mains. Reprenant une vieille pratique chinoise utilisée principalement pour les convalescents et contre les douleurs chroniques, il divise mentalement le corps humain en 10 zones longitudinales et il observe qu’une pression exercée dans l'une de ces zones favorise le fonctionnement des organes internes se trouvant dans la même zone. Dès 1917, il signale sa théorie au corps médical. Il y décrit une technique de pression profonde exercée sur les extrémités pour soulager les douleurs et améliorer le fonctionnement organique. Ce massage compressif a une action analgésique : comme exemple, le docteur Fitzgerald préconise une pression de 1 à 5 kgf pendant 2 minutes sur l'index du pied, ou sur le second orteil, pour soulager une douleur de l'œil droit. A cette époque, les découvertes "réflexes" sont nombreuses, si l'on considère comme action réflexe la possibilité d'agir à distance sur les différentes fonctions et douleurs du corps. En 1903, le médecin homéopathe Weihe met en évidence, en rapport avec les médicaments homéopathiques, des points douloureux qui recoupent les points d'acupuncture. Knap redécouvre, en relation avec des troubles organiques, le ponçage sur des points douloureux du dos. Ces découvertes vont de pair avec la progression de la recherche médicale qui met en évidence l'arc réflexe et les dermatomes, ou bandes de peau en relation avec les vertèbres. En même temps, Soulié de Morant introduit l’acupuncture en Occident.

 

  • La réflexologie plantaire moderne

La réflexologie moderne est marquée par plusieurs influences. Sans entrer dans des querelles d'école, qui ne reflètent que le sectarisme de leurs défenseurs, considérons que la réflexologie moderne a été développée à partir de la thérapie par zones du Dr Fitzgerald par une masseuse américaine, Eunice Ingham Stopfel. Ses deux livres, "Ce que les pieds peuvent raconter" et "Ce que les pieds ont raconté", ont servi de base à la réflexologie. C'est elle qui insista sur le massage des zones des pieds et qui associa des zones précises à chaque organe. Elle développa aussi la technique de massage de ces zones, donna de nombreux exemples de traitement et se consacra totalement à la promotion de sa méthode.

La réflexologie fut développée en Angleterre par Doreen E. Bailey qui commença à l'enseigner, à partir des années soixante, en créant son école.

En Allemagne, Ann Marquart a fondé, en 1967, une école de réflexologie. Son travail fait actuellement autorité dans les pays germaniques où la réflexologie  s'est particulièrement bien répandue, même dans le milieu médical.

Pendant ce temps, Michio KUSHI, promoteur de la macrobiotique aux USA, enseignait le massage des zones réflexes des pieds, « façon orientale », en même temps que d'autres techniques d'automassage comme le Do In.

Depuis une dizaine d'années, le massage réflexe s'est largement répandu dans le grand public, bien que la technique précise de ce massage soit encore mal connue. S'il est possible, par un massage approximatif, d'obtenir un soulagement général et de réduire les petits maux de la vie quotidienne, seule une connaissance approfondie de la technique et des zones réflexes fait du massage réflexe une véritable thérapeutique particulièrement efficace.

  • Définition et action de la réflexologie plantaire

On appelle Réflexologie Plantaire une méthode de traitement dans laquelle des zones spécifiques des pieds sont massées d'une manière particulière, provoquant des réactions dans d'autres endroits du corps. Il existe aussi des zones similaires sur les mains mais les résultats obtenus là sont généralement moins probants qu’avec les zones des pieds.

Le mécanisme d'action de la réflexologie plantaire reste mal connu. Si l'étude physiologique du système nerveux végétatif permet de comprendre les modalités d'intégration et de redistribution des stimulations réflexes, rien à l’heure actuelle ne permet d'expliquer la topographie des zones réflexes des pieds, ni d'élucider l'action exacte sur les organes. Il existe d'ailleurs des différences, suivant les écoles, entre les différentes cartes des pieds. La réflexologie plantaire reste une approche empirique et expérimentale. Seuls les résultats incontestables obtenus lui ont permis de commencer à être acceptée par le corps médical, alors qu'aucune explication théorique ne peut en rendre compte.

La réflexologie agit à plusieurs niveaux :

Dans tous les cas, la relaxation est une aide à la guérison. Il s'agit d'un effet général qui explique pourquoi un massage de tout le pied renforce une action sur une zone spécifique.

D'abord, la réflexologie apporte une détente profonde en diminuant le stress, responsable de nombreux problèmes psychosomatiques. Le massage des pieds détend plus que le massage de n'importe quelle autre zone du corps, à l'exception peut-être de celui de la tête. Cela sans nul doute car c'est l'une des parties les plus innervées du corps : 7 200 extrémités nerveuses ! Le massage des pieds améliore la circulation sanguine de retour car la voûte plantaire est un véritable tissu de capillaires et on l’appelle Semelle de Lejars ou second cœur. En redonnant son élasticité aux tissus, le massage des pieds aide la circulation veineuse et par conséquent facilite l'élimination des déchets. Il en résulte un soulagement de la fatigue. D'ailleurs, il arrive au praticien de rencontrer sous ses doigts, en pratiquant, des petits cristaux et des dépôts dus à une mauvaise élimination des acides lactique et urique, responsables par ailleurs des crampes. La pesanteur expliquerait pourquoi les pieds seraient une zone privilégiée d’accumulation de ces déchets résultant des tensions musculaires.

La réflexologie soulage rapidement la plupart des symptômes douloureux quelle que soit leur cause. L'action sur les terminaisons nerveuses des pieds est certainement à l’origine de ces effets sur les douleurs. Il est probable que le massage des pieds favorise la libération d’endomorphines et d'enképhalines qui bloquent la transmission de la douleur (comme dans les cas d'anesthésie par acupuncture). C'est certainement ce qui a attiré le grand public mais il ne faudrait pas se limiter à cet effet "recettes".

La réflexologie stimule les réactions d’autoguérison  des organes internes et améliore ainsi les grandes fonctions de l’organisme : respiration, digestion, élimination, régulation hormonale... Elle renforce les défenses immunitaires, jouant là son rôle préventif. Son originalité est de permettre, grâce à des cartes de plus en plus détaillées, d'agir très spécifiquement sur un organe ou une partie d'un organe. Elle est particulièrement efficace dans le cas des affections fonctionnelles, c'est-à-dire dans les affections résultant d'une perturbation du fonctionnement  d'un organe, en l’absence de lésion de cet organe. Dans ce cas, elle agit certainement par l'intermédiaire du système neurovégétatif et du système endocrinien.

La réflexologie permet de dépister d'éventuels problèmes de santé. Attention, elle ne permet pas de les diagnostiquer. Dépister, c'est pouvoir dire, grâce aux perceptions que l’on a sous les doigts, en massant le pied, qu'un certain organe ne fonctionne pas correctement. La réflexologie ne permet pas de préciser de quelle manière l'organe est atteint ni quelle est la maladie, le cas échéant. Il n'est pas possible par exemple de distinguer une gastrite d'un ulcère. Par contre, le praticien exercé pourra déterminer s'il s'agit d'une affection ancienne ou aiguë, d'un hyper ou d'un hypofonctionnement de l'organe, c'est-à-dire si l'organe est "irrité" ou congestionné.

Enfin, il est important de dire que la réflexologie est facile à pratiquer, en particulier sur soi. Comme nous allons le voir, les zones réflexes se découvrent facilement avec un minimum de connaissances d'anatomie. La technique de massage est simple et ne nécessite aucun appareillage, mais de la sensibilité. Cette qualité se développe avec la pratique. En dehors des contre-indications  que nous préciserons, la réflexologie ne peut avoir d'effet nocif. Ses résultats sont généralement rapides et durables, si l'on prend soin de faire un traitement global.

 "Relation d'Aide par le Toucher®" est une marque déposée.
Toute utilisation sans autorisation vous expose à des poursuites.

Logo Rectangle avec R sans texte copie 2

ESPACE DE RESSOURCEMENT® SPRL FS
Siège social : 5 Rue Schmerling - 4000 LIEGE - BELGIQUE. TVA : BE0849971903 RPM Liège

Siège d'exploitation : 33 Rue Maurice Ripoche - 75014 PARIS - FRANCE
SIRET : 81922340500013 - Code NAF Formation continue adultes 8559A