MASSAGE MIEUX ETRE-LES TECHNIQUES-LES BASES DU SHIATSU- Les principes du Shiatsu

Technique japonaise de rééquilibrage énergétique par pression le shiatsu utilise les notions fondamentales de la médecine orientale dont le but est de stimuler et de régulariser la circulation de l'énergie dans le corps pour stimuler les capacités de défense et d'autoguérison de celui-ci.

Le shiatsu de base dont nous allons parler va s'adresser à tout le corps même si, avec l'expérience, le praticien adapte son traitement à la personne et à son état. Il s'agit d'une technique de maintien de la santé plutôt qu'une technique de soins à proprement parler. Même si le praticien s'adapte au massé, il ne procède pas à un diagnostic comme en médecine occidentale ou en acupuncture. Cela serait possible  pour des professionnels du shiatsu avec une longue expérience comme au Japon où le shiatsu est une médecine à part entière. Cela demanderait une connaissance approfondie de la pathologie de toutes les maladies qui exigent des années d'étude assidue.

Le shiatsu de base enseigné dans la formation s'inscrit dans un objectif de gestion du stress et de soulagement des tensions psychosomatiques. Il donne d'excellents résultats sur les maux de tête, problèmes digestifs, douleurs, fatigue, etc. mais ne dispense pas des précautions médicales habituelles au cas où ses problèmes auraient des causes plus sérieuses. Le shiatsu en tant que technique de rééquilibrage énergétique renforce la capacité du corps à se maintenir en bonne santé et à lutter contre la maladie. Il a un but éducatif, montrant au massé comment ses problèmes sont liés à son mode de vie et l'invitant à porter attention à sa manière de vivre et de se comporter. Il améliore la capacité d'adaptation du corps en fonction de l'environnement tant physique que psychique et permet ainsi au massé de mieux réagir aux agressions extérieures. Il a pleinement sa place dans une formation à la Relation d'Aide par le Toucher.

Les principes de la médecine orientale

Pour bien comprendre l'esprit et l'utilité du shiatsu, il importe de le replacer dans le contexte de la médecine orientale. Celle-ci est basée sur une conception globale de l'homme considérée comme un tout physique et psychologique, en relation avec son environnement. La médecine allopathique, essentiellement cartésienne, se préoccupe surtout de soigner les symptômes et les régions du corps où se manifeste la maladie. Chaque maladie est étiquetée de façon à ce que le médecin puisse prescrire un traitement donné, sous la forme de médicaments destinés à agir directement sur les symptômes : somnifères pour l'insomnie, laxatifs pour la constipation, etc. D'où un nombre croissant et la nécessité de spécialistes à fur et à mesure des progrès de la recherche. Pour la médecine orientale, au contraire, chaque massé est considéré comme un cas particulier et la maladie, le symptôme ont toujours pour cause première une mauvaise adaptation de l'organisme aux conditions extérieures. Cela traduit un déséquilibre de la circulation de l'énergie dans le corps dont la maladie n'est que la manifestation extérieure. La médecine orientale soigne des malades plutôt que des maladies.

Cette conception médicale est basée sur une vision philosophique où l'homme est conçu comme partie intégrante de l’univers et en constante interaction avec son environnement. L'être humain n'est pas considéré  comme un organisme isolé mais comme participant aux rythmes de l'univers. La notion de TCHI que l’on peut traduire par « énergie » montre cette appartenance et désigne pour les orientaux un principe vital à l'oeuvre dans le monde. Aussi, la médecine traditionnelle orientale considère-t-elle par exemple les maladies en fonction des saisons ou des heures de la journée. De même, l'être humain est envisagé comme un tout à la fois physique et psychologique, comme il devient habituel de le faire dans la médecine psychosomatique. Il y a des centaines d'années que les orientaux ont exprimé à leur manière les bases de la théorie du stress et codifié les relations qui existent entre les émotions et les organes internes.

Le corps, lui aussi, est vu comme un ensemble et le but de l'interrogatoire du massé est de "remonter" du symptôme à la cause, de manière à traiter le déséquilibre énergétique de base, et non de classer la maladie. Dans ce sens, les principes de la médecine orientale permettent de saisir de quelles manières s'installent les maladies et d'y réagir préventivement. La médecine orientale privilégie la notion de "terrain" c'est-à-dire qu'elle considère que, même si elle est déclenchée- mais non causée - par une cause extérieure, t toute maladie rouve d'abord sa source dans l'affaiblissement des capacités de défense et d'auto-guérison de l'organisme. Elle insiste sur l'importance des conditions de vie physiques et psychologiques dans l'apparition des maladies, et par conséquence, dans leur guérison.

La médecine traditionnelle est somatopsychique et holistique, rejoignant des techniques comme l'acupuncture, l'homéopathie et la naturopathie basées sur des principes semblables. L'intérêt de la médecine orientale pour la Relation d'Aide par le Toucher est d'abord d'avoir énoncé avec précision les correspondances entre l'homme et l'univers sur tous les plans. Sur le plan technique, en mettant en évidence les méridiens d'acupuncture, la médecine orientale a permis la mise au point de nombreuses techniques de massage visant à renforcer les capacités de défense et d'autoguérison de l'organisme dont le shiatsu japonais qui sert de base au rééquilibrage énergétique.

Les notions de base

La notion d' énergie : conçue comme un principe vital qui anime l'univers, et donc l'homme, elle peut prendre deux aspects à la fois antagonistes et complémentaires que les chinois ont nommé Yin et Yang. Le TAO représente le jeu de ces deux polarités de l'énergie en constante interaction. Nous verrons que cette conception du "jeu" de l'énergie est née de l'alternance du jour et de la nuit, rythme fondamental de l'univers. Yin et Yang seront employés pour caractériser des états corporels et débouchent sur les notions d' EXCES et de VIDE fondamentales dans la pratique.

Les trois foyers : cette notion issue du Taoïsme permet de caractériser et de localiser dans le corps différentes formes que prend l'énergie en fonction de grandes fonctions physiologiques occidentales : respiration, digestion, élimination,... La qualité de l'énergie et son rôle seront différents suivant les étages du corps. De nombreux rapprochements sont possibles avec la physiologie occidentale. La répartition et la circulation de l'énergie dans les trois foyers expriment pour les orientaux le fonctionnement du corps. Dans la pratique, les trois foyers associés au Yin/Yang permettent de mieux comprendre les déséquilibres chez le massé et d'orienter en conséquence le traitement.

Les cinq éléments : une traduction plus exacte serait la loi des 5 "mouvements" qui exprime en particulier les correspondances entre les différentes fonctions de l'organisme et les influences extérieures et physiologiques de l'être humain en détaillant les changements d'énergie qui se produisent dans la nature au fil de l'année. Elle est extrêmement riche en enseignements expliquant comment notre corps réagit à chaque instant en fonction de ce qui l'entoure. La loi des 5 éléments est l'expression pratique et concrète de l'unité Homme-Univers et de la globalité Corps-esprit.

Les méridiens : la théorie des méridiens d'acupuncture montrent comment l'énergie circule à la surface du corps. Ils établissent des correspondances entre des trajets et des points sur la peau et le fonctionnement des organes internes. Dans le shiatsu, c'est par une action sur les méridiens d'acupuncture que le praticien établit son bilan et réharmonise le fonctionnement de l'organisme en stimulant la circulation énergétique. La théorie des méridiens est le premier et le plus complet des systèmes de correspondances permettant au praticien d'agir à distance sur les organes internes par une action manuelle, une pression ou un étirement. C'est là toute l'originalité des techniques de massage oriental qui ne se contentent pas d'une action sur les couches externes du corps.

 "Relation d'Aide par le Toucher®" est une marque déposée.
Toute utilisation sans autorisation vous expose à des poursuites.

Logo Rectangle avec R sans texte copie 2

ESPACE DE RESSOURCEMENT® SPRL FS
Siège social : 5 Rue Schmerling - 4000 LIEGE - BELGIQUE. TVA : BE0849971903 RPM Liège

Siège d'exploitation : 33 Rue Maurice Ripoche - 75014 PARIS - FRANCE
SIRET : 81922340500013 - Code NAF Formation continue adultes 8559A